Calendrier papier pour mes rendez-vous médicaux

17.06.2020

C’est effectivement une sensation bizarre que je ressens en ce moment : Celle de l’imposteur…

Comment peut-on en arriver là après avoir vécu ce que j’ai vécu. Comment peut-on ressentir ce genre de chose quand on a traversé ce que j’ai traversé, quand on voit l’état de mes pieds aujourd’hui, quand on ressent la douleur que je ressens.

Si c’est un syndrome connu, n’hésitez pas à me le dire dans les commentaires. Je ne l’ai pas trouvé sur le web.

Rendez-vous médicaux à la CPAM pour l’invalidité, rendez-vous de pré-reprise à la médecine du travail pour l’incapacité, Expertises médicales dans le cadre du procès, expertises médicales pour les assureurs. Tant de rendez-vous et tant de gens à qui devoir réexpliquer l’accident, l’hospitalisation, la rééducation, les douleurs, le handicap…

Toujours le même dossier avec lequel il faut se rendre à chaque rendez-vous et redire les mêmes choses… Tout le temps.

J’en ai parlé avec une personne qui a des problèmes de santé et qui a abandonné son droit à être reconnue handicapée à cause de cette route longue et fastidieuse sur laquelle il faut tout revivre et tout prouver encore et toujours. Route sur laquelle il faut être perpétuellement contrôler.

Mon rendez-vous avec une nouvelle chirurgienne

Vendredi, je me suis rendu à l’hôpital de la Conception de Marseille afin de voir pour la 1ère fois une nouvelle chirurgienne, conseillée par le Dr Hautier qui gère mes opérations depuis le début.

J’avais l’impression de ne plus avancer et l’effet de mes dernières opérations n’étaient pas flagrantes (vu de ma fenêtre en tout cas).

Pour le Dr Hautier, il était normal de me présenter une collègue qui maitrise d’autres protocoles opératoires. Rendez-vous a donc été pris, puis reporté pour des raisons Covidiennes et me voilà reçu en cette belle matinée du 26 juin dernier.

Le Dr Philandrianos, puisque c’est d’elle qu’il s’agit est une jeune docteur qui respire l’empathie et ça fait du bien.

Elle me fait m’asseoir, regarde longuement mes pieds et les manipule non sans douleur quand elle appuie sur les points sensibles. Elle constate que ma peau est douce, que j’en prends soin et que le travail déjà réalisé par le Dr Hautier est très bien réalisé.

Première chose, la position de mes doigts de pied en griffe ne lui plait pas. Ils n’aident pas le reste du pied à supporter le poids du corps et compliquent la guérison des zones où la peau adhère comme sur les métatarses du pied droit.

Les doigts de pied remontent : Phénomène des doigts de pied en griffe.

Vous me direz que c’est quand même bien pratique d’avoir les doigts de pied en griffe lorsque l’on est invité à une soirée chauve souris et qu’il faut rester suspendu au plafond. Malheureusement ce type de soirée est assez rare et le sang monte vite à la tête… 😆

Le conseil de la chirurgienne : Aller consulter un chirurgien spécialiste du pied qui fait des consultations tous les lundis dans le même hôpital. Rendez-vous est donc pris pour le 07 septembre prochain.

Une chirurgie est envisageable et pour aider à imaginer, il y a possibilité de section des tendons ainsi que des os avec blocage des articulations. Miam, j’ai hâte…

Deuxième chose, le talon étant, d’après elle la zone la plus compliquée, elle pourrait prélever un lambeau de chair sur le côté du pied pour venir le fixer sous le talon. Le lambeau étant toujours solidaire des nerfs et des vaisseaux sanguins auxquels il est naturellement relié. Pour dévier ces vaisseaux et nerfs, on creuse une tranchée jusqu’à la cheville, on enlève le tout et on dévie en creusant une autre tranchée. La pause d’une gaine externe n’est pas possible. 😆

Troisième chose, il faut continuer les opérations de lipofilling. Même si je ne le vois pas, le travail évolue et il y a encore de la place pour mettre de la graisse. Les opérations sont donc loin d’être terminées. Ce qui signifie que, potentiellement, mon cas peut encore évoluer vers le mieux et ça, c’est quand même une très bonne nouvelle même si je dois passer par la case charcuterie.

Mon rendez-vous avec un expert médical

Nous sommes Lundi et je me lève tôt pour aller au rendez-vous fixé par l’expert sur Aix en Provence à 08h00 du matin. Je trouve assez facilement, je me rends au secrétariat, je me présente et là on me dit que c’est à 14 heures. 😳

Non mais attendez, il est bien marqué 8h00 là ou c’est mes yeux ? Bah ça doit être vos yeux. Ah bah oui ! C’est mes yeux… Bon bah, je vous dis à tout à l’heure ? 😕

Retour à la maison la queue entre les jambes et rebelote à 14h00. Cette fois-ci, je ne me suis pas trompé. On peut tromper 1 personne 1 fois mais on ne peut pas tromper 1000 fois, non… Trop de références à des films cultes tuent le film culte. J’arrête.

Un rendez-vous très factuel. Le médecin ausculte et analyse le dossier de la date de l’accident à ce jour. Il insiste sur le fait que l’invalidité de la CPAM n’est pas l’invalidité des assurances ce qui peut déclencher des mauvaises surprises dans le remboursement des prêts couverts par celles-ci. Affaire à suivre, le docteur a 30 jours pour renvoyer son dossier à l’assurance. Surprise, surprise.

Petit aparté de bien-être

Les petits moments de bonheur vécus cette semaine ont été nombreux et il est important de les noter pour ne pas les oublier. Noter un bon souvenir et faire en sorte de s’en rappeler, c’est un refuge intérieur pour les moments plus compliqués.

Jeudi, c’était repas en bord de mer avec Isa, ma copine d’hospitalisation. Avec elle, on partage des choses qu’on a vécu et que l’autre comprend. C’est idiot mais ça fait du bien d’avoir cette impression d’être entièrement compris. On a bien mangé, on a bien rit, on a écouté l’autre, j’ai partagé et ça m’a libéré. Merci Isa. Best Friend Forever de Léon Bérard.

Vendredi, c’était inauguration d’une brasserie artisanale. Super groupe musical, super ambiance entre amis avec mon épouse, relâchement total au programme avec un peu de bière (un peu trop relâché d’ailleurs…). Merci la petite Aixoise, mon épouse, Nico et Olivier.

Samedi, on a fait connaissance des amies d’une amie. Rigolade, poilade, galéjade, je n’ai plus de rime en “ade”. Naturelles et sympathiques, les amies de mes amies sont mes amies. Merci Alex, Nico et les 3 fofolles.

Dimanche, journée à Ramatuelle. Passage au camping de tonton et tata pour le café rosé du matin suivi de l’apéro on the beach avec les amis Nordistes de Toulouse chez qui nous avons terminé la journée autour d’un magnifique plateau de fruits de mer. Famille, amis, soleil, mer et bonheur. Merci Sylvie, Philippe, Sylvie et Ludo. Je viens de remarquer qu’il y avait beaucoup de Sylvie dans cette journée. C’est normal qu’il y ait, dans le var, tant de Sylvie ?

C’est bon aussi de partager le bonheur…

Mon rendez-vous avec la médecine du travail.

Un docteur que je n’avais jamais vu auparavant mais qui avait pris le soin d’étudier mon dossier avant mon arrivée. Une écoute attentive et une empathie qui font du bien. Au bout du rendez-vous, une inaptitude communiquée à mon employeur et un soulagement…

Demain, je serais sûrement licencié pour inaptitude, une page se tourne.

Abonnez-vous !

Vous souhaitez recevoir directement sur votre boite mail le dernier article du blog ? Inscrivez-vous en suivant ce lien.